Trois parcs aux pieds le l'Hôtel Mon Repos

Parc Mon Repos de Genève

À l’extrémité du quai Wilson, ce parc aux arbres centenaires accueille les bureaux du Service des espaces verts.

Le parc Mon Repos n’a ni buvette, ni restaurant. Il est possible de se désaltérer ou de se restaurer non loin de là, à la Perle du Lac, sur le quai Wilson, ainsi que dans le quartier des Pâquis.

Aménagement du parc

Le parc Mon Repos possède une série de très beaux arbres parfois centenaires, ainsi qu’un joli jardin de plantes méditerranéennes. L’Orangerie située au bord du lac propose des animations nature organisées par l'association la libellule.

Face au lac se trouve une villa du XIXe siècle qui abrite aujourd’hui l’Institut Henry-Dunant. Un petit pavillon de pierre, construit au bord de l'eau, héberge la station de limnologie, l’étude des phénomènes physiques et biologiques des lacs.

Histoire du parc

Selon un récit du XVIIIe siècle, le parc aurait été fréquenté par Casanova. Par la suite, le parc Mon Repos a été la propriété de Philippe Plantamour. Ce chimiste et physicien a fait de Mon Repos un centre culturel et un jardin modèle composé de plantes rares. Le pavillon de limnologie surplombant le lac rappelle ses recherches scientifiques. A sa mort, le parc a été légué à la Ville de Genève.

 

Parc Moynier

Situé entre le parc Mon Repos et La Perle du Lac, le parc Moynier a été fréquenté par de célèbres visiteurs.

Il est possible de boire un verre ou de se restaurer non loin de là, à La Perle du Lac ou à la cafétéria de l'Institut des hautes études internationales et du développement au parc Barton.

Aménagement du parc

Entre La Perle du Lac et le parc Mon Repos, l’ancienne propriété Moynier dispose d'une élégante maison de maître occupée par le Fonds international de solidarité des villes contre la pauvreté.

Histoire du parc

Aux XVIIIe et XIXe siècles, la maison de maître accueillait l’auberge de Sécheron. Celle-ci était connue pour ses célèbres hôtes tels que Napoléon, Benjamin Constant ou encore Lord Byron.

En 1926, la Société des Nations achète la villa pour y élever son palais. Trois ans plus tard, les autorités genevoises autorisent la construction du Palais des Nations dans le parc de l’Ariana, en échange de la jouissance du parc Moynier. La même année, le parc Moynier est ouvert au public.

 

Parc de La Perle du Lac de Genève

Situé en bordure du lac, La Perle du Lac est un des parcs les plus richement arborisés de Genève.

Situé dans le prolongement du parc Mon Repos et du parc Moynier, ce parc doit son nom à l’épouse de Rodolphe Wilsdorf, fondateur de ROLEX. En effet, celle-ci se serait exclamée "Ceci est la perle du lac" en découvrant le point de vue idyllique que ce parc offre sur le Léman.

Aménagement du parc

Sous la fontaine monumentale à deux niveaux qui orne le haut du parc, une immense pelouse richement fleurie descend en pente douce vers le lac de Genève (Leman) . Cet endroit est appelé "le jardin de la Perle".

Autres aménagements

  • le Restaurant de la Perle du Lac
  • la buvette du Musée des Sciences
  • les chaises longues dans le parc en été

Villa Bartholoni

Une très belle maison de style florentin surplombe le parc. Construite en 1829, cette demeure était la propriété de François Bartholoni, le fondateur du Conservatoire de musique de Genève. Depuis 1930, elle abrite le Musée d'histoire des sciences. De 1901 à 1939, la villa a abrité un musée ethnographique. Aujourd’hui, la maison abrite l’Institut Henry-Dunant.